L'idée n'est pas saugrenue.
En cas d'url déjà existante, tu voudrais faire basculer le CRUD d'une insertion à une modification si l'utilisateur répond oui à la question "Voulez-vous écraser ?"

Précision, ce n'est valable que lors d'une création. Dans le cas d'une modification d'URL d'un fichier existant en conflit avec un autre fichier, il faut juste interdire.

J'ai noté l'idée dans notre réserve d'idée. Mais je ne te cache pas que ce n'est pas forcément l'idée la plus prioritaire ;)
Par Gilles FELIX , 3 mars 2014 ·
Voilà tu as bien résumé l'idée ! :)

Après je ne sais pas si re-basculer sur une modification plutôt qu'une création serait vraiment pratique car l'utilisateur devrait retourner chercher son image sur son poste.
Un remplacement direct des données de la première image par celle de la seconde sans passer par la modification de la première n'est pas envisageable ? (si évidemment la personne donne son accord pour écraser l'image).

Pas de souci sur le fait que ce ne soit pas la priorité ;) La médiathèque fonctionne bien actuellement et rien n'est bloquant donc...
Par Foine , 3 mars 2014 ·
Si, quand je dis basculer d'une insertion à une modification c'est de manière transparente pour le user, juste au niveau traitement.
Par Gilles FELIX , 3 mars 2014 ·
À
    ou Annuler
Possibilité "d'écraser" un fichier de la médiathèque
Par Foine , 28 février 2014
À

Bonjour,

après une bonne utilisation de NOS et aussi avoir fait découvrir le logiciel à d'autres personnes une idée nous ait venu :

lors de l'ajout d'un fichier dans la médiathèque, on nous indique, si sont url est déjà prise, que l'ajout est impossible.

C'est en effet logique.

Mais la médiathèque essayant de reproduire un système de fichier natif d'un OS, ne pourrait on pas donner à l'utilisateur la possibilité d'écraser l'ancien média avec le nouveau.

En effet, dans tous les OS, lorsque l'on met un fichier ayant le même nom qu'un autre au même endroit, on nous demande ou d'écraser le premier en tout état de cause, ou de renommer le deuxième.

Ajouter ce comportement à NOS ne me semble pas très compliqué à faire (enfin vu de loin) et pourrait pourtant permettre à la médiathèque de s'approcher de ce que fait un OS système.

Qu'en pensez vous ?